Auto entrepreneur en Corée

Discussions sur l'emploi et renseignements pratiques. Questions sur les visas de travail.
Voir aussi les offres et les demandes d'emploi ci-dessous.
fleurdelotus
Messages : 74
Inscription : 17 janv. 2011 19:06
Localisation : Seoul

Re: Auto entrepreneur en Corée

Message par fleurdelotus »

J'ai obtenu une réponse du Cercle es entrepreneurs français en Corée (CEFC)!

Cela confirme ce que je pensai (et ce que nous pensions tous d'ailleurs), mais au moins j'ai eu une réponse plus claire que celles que j'ai pu obtenir jusqu'à maintenant:

L'idée de vous enregistrer auto-entrepreneur en France est une bonne idée, surtout pour la légalisation de votre travail et la facturation (et les problèmes d'assurance maladie). Ce qui décidera de votre statut fiscal de résident fiscal français ou coréen, c'est d'une part le nombre de jours passés en Corée par an et la source de vos revenus. Si la majorité de vos revenus sont français mais que vous résidez en Corée, vous serez résidente fiscale France. Si la majorité de vos revenus sont coréens et que vous résidez majoritairement en Corée, vous pourrez auprès de l'administration fiscale française prétendre à un statut de résidente fiscale en Corée, c'est-à-dire ne pas payer d'impôts sur ces revenus en France mais en Corée (à charge à vous de les déclarer, ce qui ne sera pas aisé...). Voilà pour la partie impôts, mais cela n'a rien à voir avec le statut de résidence en Corée, c'est-à-dire le visa.

Vous n'avez pas le droit de travailler ici régulièrement sans un visa travail. Vous pouvez venir comme femme d'affaire, et réaliser une ou deux commandes, signer des contrats, mais à titre exceptionnel dans l'année. Cela n'est pas envisageable sur le long terme, même si vous payez vos impôts ici. Surtout si vous payer vos impôts : ce serait reconnaître que vous travaillez ici, ce que vous n'avez pas le droit de faire. Il n'y a donc pas d'autre solution si ce n'est de trouver un emploi donnant lieu à un visa, quasi impossible sans diplômes ni expérience validée, ou de devenir entrepreneur étranger, ce qui est cher. Ou alors, dernière solution de bricolage, sortir tous les trois mois avec un visa touriste et espérer d'une part qu'on ne vous coince pas sur vos engagements avec vos clients locaux, et de l'autre qu'on vous laisse rerentrer à chaque fois dans le pays, ce qui marchera un moment mais guère plus d'une année.Il reste bien le visa étudiant ou le mariage...


Résultat des courses, je vais tout de même revenir en Corée après mon petit séjour en France d'un mois, mais sur le cours terme. 6 mois je pense, ce qui ne devrait pas poser de réels soucis. Ensuite, une fois mon activité lancée, pourquoi ne pas me réinscrire dans une université pour suivre des cours à mi-temps et ainsi réguler mon statut? Je pourrais travailler de chez moi à mi-temps. Et puis, d'ici là, j'aurai trouvé un mari! LOL non, sérieusement, ça me laissera le temps de m'organiser pour la suite (retour en France, direction vers un autre pays > ça serait top si j'en ai les moyens!).

Au moins, maintenant, je sais à quoi m'en tenir et j'ai fait le tour des "options" possibles. Il va bien falloir me débrouiller avec ça!

Absolution0531
Messages : 5
Inscription : 18 janv. 2013 17:36

Re: Auto entrepreneur en Corée

Message par Absolution0531 »

Bonjour,

Cela nécessite plus de fonds, mais avec une création d'entreprise en France et un bureau de liaison en Corée?

Rhegus

Re: Auto entrepreneur en Corée

Message par Rhegus »

Bonjour.
Je suis expert en référencement naturel. Afin d'améliorer le positionnement SEO de ma clientèle, je mets en place des stratégies de référencement unique. Je maîtrise parfaitement les outils de mesure web et je suis travailleur indépendant. Je viens d'aménager en Corée et je voudrais savoir comment être légalement auto entrepreneur.

Marcus
Messages : 1
Inscription : 06 avr. 2022 23:13

Re: Auto entrepreneur en Corée

Message par Marcus »

Il est préférable de vous adresser à une organisation spécialisée. Le droit coréen peut différer légèrement du droit européen...
P.S. Avez-vous été en mesure de mettre en œuvre votre idée ?
Pourriez-vous partager vos expériences ?

Répondre